team des =FRA= team FR battlefield 3 battlefield 2 battlefield
Loading images...
admin On août - 14 - 2016

D’habitude, une manche de Battlefield constitue tout le match en soi. Vous jouez, vous gagnez ou vous perdez, puis vous passez à la manche suivante. C’est complètement différent dans Opérations, un nouveau mode qui fait son apparition dans Battlefield 1. Ici, l’issue de la manche en cours a un impact direct sur la prochaine carte, ce qui vous permet de disputer une série de combats interconnectés.

Avec le mode Opérations, vous participez à des combats épiques sur des cartes inspirées de véritables batailles de la Première Guerre mondiale. Nous voulions proposer aux joueurs une expérience de jeu à couper le souffle, axée sur le travail d’équipe et le combat au front. Cette dimension du jeu s’applique à ce mode et s’étend sur plusieurs cartes, qui présentent chacune des lieux intéressants et un style de jeu différent. Ainsi, les batailles dans Battlefield 1 sont d’une grande variété et s’accordent parfaitement avec le contexte de guerre totale. Il se peut que votre équipe gagne, que vous passiez à la carte suivante et que vous puissiez voir, au loin, la carte sur laquelle vous vous êtes battus juste avant.

En tant qu’attaquant, vous entendrez le commandant donner un coup de sifflet pour lancer l’assaut contre l’ennemi. Que ce soit à pied, en char, en avion, en bateau ou à cheval, vous progresserez vers les positions défensives ennemies, aux côtés de vos coéquipiers. En tant que défenseur, vous creuserez de plus belle lorsque vous entendrez l’alarme signalant une attaque imminente. Vous armerez les canons et les mitrailleuses fixes pour tenter de repousser les attaquants en route vers votre position.

Les attaquants doivent capturer et maintenir les positions défensives pour prendre le contrôle du secteur où la bataille fait rage. Quand cela est fait, les défenseurs se replient et se regroupent dans le secteur suivant. Chaque secteur dispose de sa topologie propre, de ses points stratégiques et d’un certain nombre d’objectifs à capturer ou à défendre. De ce fait, chaque manche est véritablement unique et différente des autres.

Les attaquants doivent prendre du terrain et faire progresser la ligne de front, tandis que les défenseurs luttent pour tenir leurs positions. Si les défenseurs ne parviennent pas à garder le contrôle d’une carte, l’Opération ne prend pas fin pour autant : ils doivent alors se replier et se regrouper sur une autre carte, où les attaquants repartent eux aussi à l’assaut. Et même en perdant certains secteurs, les joueurs peuvent toujours renverser le cours de la bataille grâce aux imposants mastodontes.

Nous voulions proposer des parties de Battlefield qui ne s’expédient pas en rien de temps, mais qui s’étendent sur plus d’une heure. Quelque chose de vraiment épique, qui plairait aux joueurs désireux de s’immerger dans la guerre totale et de ressentir à quel point les différentes batailles étaient connectées. Ces combats sur la ligne de front parviennent à capturer l’essence des affrontements de la Première Guerre mondiale, à savoir percer ou maintenir des positions.

Categories: News

Comments are closed.

Team Video